Comment assurer un second conducteur ?

Un second conducteur est une personne figurant nominalement dans le contrat d’assurance automobile. Elle est autorisée à conduire la voiture assurée en tant que conducteur supplémentaire et, en cas de sinistre, bénéficie de la même assurance que le conducteur principal. Toutefois, si le conducteur secondaire est le même que le conducteur principal, l’assureur peut considérer qu’il y a eu fausse déclaration et violation du contrat. Par conséquent, l’assureur peut appliquer les pénalités attribuées au conducteur secondaire, sans couverture en cas de sinistre.

Comment assurer un deuxième conducteur ?

En général, il est nécessaire d’être déclaré comme conducteur secondaire afin de bénéficier des garanties tout en étant protégé comme le conducteur principal, en cas d’imprévus. Au moment de la souscription de votre assurance auto, et même pendant toute la durée du traité, le conducteur principal doit déclarer toutes les personnes susceptibles de conduire régulièrement sa voiture. De nombreuses compagnies d’assurance vous donnent la possibilité, lors de la souscription de votre assurance auto, d’ajouter votre conjoint, un ami ou un enfant comme second conducteur. Cette démarche peut être effectuée en ligne, à l’agence ou par téléphone. Une fois que le deuxième conducteur est inscrit sur la police, il bénéficie de la même couverture que le conducteur principal.

Le partage des responsabilités et le bonus-malus !

En réalité, lorsque vous avez vous-même signé le contrat, vous restez la personne privilégiée de votre conseiller. En d’autres termes, vous êtes chargé de payer la prime d’assurance tout en déclarant les sinistres causés par vous ou votre second conducteur. En revanche, s’il n’y a pas d’accident, vous et votre conducteur secondaire cumulez le bonus. Si votre conducteur secondaire est un apprenti, cela lui permettra d’éviter une surprime importante lorsqu’il assurera sa propre voiture. En revanche, en cas d’accident, si ni vous ni lui n’êtes coupable de ce dernier, cela n’aura aucune incidence sur votre CRM ou votre coefficient de réduction-majoration, mais si l’un de vous est à l’origine de l’accident, le malus qui en résulte sera inscrit sur votre déclaration.

La déclaration d’un second conducteur et le prix de l’assurance !

Vous vous demandez si la déclaration d’un second conducteur augmentera votre taux d’assurance ? Cela dépend des antécédents du conducteur et de votre compagnie d’assurance. Certains assureurs ne facturent pas la présence d’un deuxième conducteur. Mais pour connaître les différents systèmes pour cet ajout, vous devez contacter votre assureur. Il pourra vous présenter un devis avec votre nouveau tarif.

Pour assurer un second conducteur, vous devez le déclarer comme conducteur secondaire pour bénéficier des garanties et être protégé comme le conducteur principal, en cas d’imprévu.