Qu’est ce que la garantie tempête dans l’assurance habitation ?

Votre maison, a-t-elle été endommagée par des vents violents, de la grêle ou de fortes chutes de neige?. La garantie tempête de l’assurance habitation entre en vigueur. Mais en fait, c’est quoi une garantie tempête?

Qu’est-ce qu’une garantie tempête?

Tout comme les dommages causés par les inondations ou les incendies résidentiels, la protection tempête de votre assurance habitation vous protégera contre les réclamations liées à l’activité inhabituelle du vent. Les dommages causés par les fortes pluies, les fortes chutes de neige et la grêle sont également couverts par une couverture tempête.

 La garantie du contrat d’assurance habitation distingue deux types de dommages : dommages directs ou dommages matériels: activité de vent anormale qui provoque l’impact ou la saillie d’un objet. L’humidité endommage l’intérieur de la maison après de fortes pluies. Dommages indirects: dommages aux installations électriques, bris et nettoyage de produits endommagés, pompes à eau stagnante, assurances professionnelles… Face à ces sinistres, les dommages dits collatéraux peuvent constituer une charge très lourde pour les occupants. En conséquence, les contrats d’assurance habitation offrent une couverture supplémentaire pour tous ces dégâts. L’assurance habitation ne couvre que les dommages adhérents au sinistre pendant les prochaines 72 heures. Toutes les mesures nécessaires doivent être prises rapidement pour que l’accident n’arrive pas trop vite et n’aggrave pas la situation. Par exemple, si le toit est endommagé, essayez de couvrir l’entrée. Ces dépenses sont généralement couvertes par une assurance.

Quels dommages sont couverts par la garantie tempête ?

En général, la couverture tempête prend en compte: par exemple, des toits déchirés, des tuiles endommagées, des façades ou des cheminées brisées par des arbres. La vitesse du vent doit être d’au moins 100 km/h. L’ouragan doit également avoir endommagé des bâtiments bien construits dans un certain rayon ou la municipalité où se situe le dommage. Poids de la glace accumulée ou de la neige sur les toits et les gouttières. L’humidité de la pluie, de la neige ou de la grêle est emprisonnée à l’intérieur du bâtiment de l’assurance. La majorité des assureurs n’interviennent que lorsque ces intrusions se produisent sur une période de temps. D’autres formules de protection comprennent également la réparation des dommages, le gel des tuyaux ou le débordement des drains.

Comment être bien indemnisé lorsqu’un orage frappe ?

Certaines procédures doivent être suivies pour recevoir les récompenses. Tout débute par la prise de mesures d’urgence pour protéger votre maison. Elle se poursuit par une déclaration de sinistre à votre assureur. Cela se termine par votre vraie récompense.