Comprendre la fiscalité de l’assurance-vie luxembourgeoise : les points essentiels à savoir

fiscalité assurance-vie

Publié le : 05 janvier 20246 mins de lecture

L’assurance-vie est un outil d’épargne qui permet, par le biais d’un placement, de constituer un capital ou une succession. Elle est soumise à une réglementation fiscale complexe qui prend en compte de nombreux critères.

Définition de la fiscalité de l’assurance-vie

La fiscalité de l’assurance vie est un domaine complexe qui nécessite souvent l’intervention d’agences spécialisées telles que Baloise Vie pour sa gestion. Elle représente l’ensemble des règles fiscales qui régissent ce produit financier. Elle comprend les modalités d’imposition sur les primes versées, les plus-values générées ainsi que les sorties en capital ou en rente.

Pour profiter au mieux des avantages fiscaux que présente ce placement, il est crucial de comprendre ses mécanismes et d’identifier les critères qui le régissent.

Les avantages fiscaux de l’assurance-vie

Le Luxembourg offre des avantages fiscaux attrayants en matière d’assurance-vie. Sous réserve de certaines conditions, les gains réalisés dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie peuvent être exonérés de l’impôt sur le revenu.

L’exonération dont vous pouvez bénéficier peut représenter un avantage significatif, notamment si vous êtes un investisseur.

Le traitement fiscal des primes des rachats

Il est primordial de comprendre le traitement des primes versées et des rachats sur le plan fiscal. Dans certains cas, les primes versées peuvent bénéficier de déductions fiscales. Les rachats quant à eux peuvent être soumis à des règles spécifiques en matière de taxation.

Dans ce contexte, vous devrez prévoir une planification adaptée pour permettre une transmission efficace et simplifiée du capital.

Les avantages fiscaux après huit ans

Après une période de 8 ans, les contrats d’assurance-vie français bénéficient d’une fiscalité plus favorable et allégée.

  • Pour les contrats souscrits avant le 27/09/2017, les intérêts sont soumis à l’option fiscale la plus avantageuse, offrant au souscripteur le choix entre le barème progressif de l’impôt sur le revenu et le prélèvement forfaitaire libératoire, dont le taux varie en fonction de la durée du contrat.
  • Pour les contrats postérieurs au 27/09/2017, une taxe différente, la « flat tax, » s’applique aux intérêts, avec des taux d’imposition variant en fonction de l’ancienneté du contrat (12,8% de 0 à 8 ans et 7,5% au-delà de 8 ans).

Le revenu imposable bénéficie d’un abattement fiscal après 8 ans. Il est de l’ordre de 4 600 € pour les célibataires et de 9 200 € pour les couples mariés.

La neutralité fiscale au Luxembourg

La neutralité fiscale est l’une des caractéristiques principales qui distinguent l’assurance-vie au Luxembourg. En effet, la fiscalité n’est pas imposée aux non-résidents.

La fiscalité appliquée, lors d’un rachat total ou partiel du contrat, est celle du pays de résidence fiscale de l’assuré. Sur ce point, l’assurance-vie luxembourgeoise présente une excellente flexibilité et s’adapte parfaitement aux exigences fiscales locales.

La portabilité du contrat

La portabilité du contrat est un autre avantage majeur de l’assurance-vie luxembourgeoise. En cas de changement de résidence fiscale, le contrat s’ajuste automatiquement à la fiscalité du nouveau pays de résidence. Cette caractéristique est particulièrement bénéfique pour les personnes en déplacement fréquent, les expatriés et les retraités choisissant des destinations fiscales avantageuses.

Contrat en cours de vie

Pendant la durée du contrat, les intérêts du capital demeurent non imposables tant que des rachats ne sont pas effectués. Seuls les prélèvements sociaux sur le fonds euros s’appliquent annuellement. Après huit ans, le contrat bénéficie d’une fiscalité plus avantageuse, avec des taux d’imposition progressivement réduits.

Fiscalité en cas de décès

La fiscalité assurance-vie en cas de décès dépend de la résidence fiscale du souscripteur et des bénéficiaires. Pour les montants versés avant l’âge de 70 ans, des abattements sont appliqués, et les bénéficiaires sont soumis à des prélèvements progressifs. Pour les versements après 70 ans, l’imposition dépend des droits de succession, mais les intérêts sur les versements sont exemptés de fiscalité.

Choisir l’assurance-vie luxembourgeoise

Opter pour l’assurance-vie luxembourgeoise nécessite une excellente compréhension des implications fiscales qu’elle présente. Pour garantir les meilleurs avantages et une transmission efficiente du capital, il peut être judicieux de faire appel à un prestataire spécialisé pour s’occuper de tous les détails de votre contrat. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un accompagnement complet et personnalisé, de conseils ainsi que d’une offre sur mesure.

L’assurance-vie luxembourgeoise représente bien plus qu’un simple investissement. Elle incarne la flexibilité fiscale, la transparence et la portabilité, adaptées aux besoins d’une clientèle internationale.

Plan du site